Comment savoir si une ordonnance est fausse ?

51
Partager :

Les escroqueries utilisant de fausses ordonnances pour obtenir des médicaments coûteux sont a priori courantes, selon une source policière. Une femme a été arrêtée lundi 2 mars pour avoir tenté de récupérer un médicament d’une valeur de 5 500 euros dans une pharmacie de Plaisir, afin de pouvoir le revendre. Elle a été placée en garde à vue et sera jugée le 4 mai devant le tribunal judiciaire.

Elle s’était rendue à la pharmacie le week-end précédant le jour de son arrestation, pour récupérer le médicament anticancéreux, accordant un traitement d’un mois. Mais le pharmacien a eu un doute et a demandé à la jeune femme, âgée de 19 ans, de revenir lundi. Entre-temps, le professionnel a appelé l’hôpital qui aurait remis le document. « Ils ont dit que ce n’étaient pas eux qui l’avaient livré », explique une source proche de l’enquête.

A lire aussi : Comment calmer une crise de larmes ?

Le pharmacien a donc averti la police. À son retour lundi, la jeune femme a donc été arrêtée par les officiers qui l’attendaient. Elle a été placée en garde à vue. C’était la première fois qu’elle faisait ça, selon la même source, avant d’ajouter : « C’est quelqu’un d’autre qui a fait passer la commande. Mais nous ne savons pas qui. » La jeune femme, qui vivait dans une situation précaire, voulait gagner de l’argent.

CRÉDIT PHOTO : ILLUSTRATION

Lire également : Comment savoir si on a une mutuelle ?

Partager :