Comment changer d’assurance prêt immobilier ?

1408
Partager :

En souscrivant à un crédit immobilier auprès d’une banque, vous avez la possibilité de choisir ou non cette banque comme assureur. En cours de contrat, il peut arriver que vous soyez dans l’optique de changer d’assureur. Cela est bien possible, mais demande le respect de certaines conditions sans lesquelles il vous sera impossible de le faire. Étant dans l’optique de changer d’assureur, le présent article vous guide sur la procédure à suivre.

Les conditions à respecter

Avant de penser à changer votre assurance prêt immobilier, vous devez vous assurer de respecter certaines conditions. Tout d’abord, vous devez informer votre assureur ou votre banque, si c’est elle qui est l’assureur, de votre intention de changer d’assurance. Lorsque vous êtes dans votre première année de souscription d’assurance, vous devez informer votre assureur 15 jours avant la fin de la première année de souscription. 

A lire également : Louer un appartement à Paris : les étapes indispensables à connaître

Cependant lorsque vous êtes dans la deuxième année ou plus, vous devez adresser votre demande minimum 2 mois avant la date d’échéance. Aussi, afin de rendre l’opération de changement d’assurance possible, un certain minimum doit être visé. Le nouvel assureur doit présenter en effet, un contrat avec un niveau de garantie équivalent à l’ancien. Ce critère qui concerne l’équivalence répond aux règles strictes mises en place par le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF). 

C’est aussi ce dernier qui établit les garanties minimales que les banques peuvent exiger. En fonction de votre situation, la banque vous exigera un nombre de garanties fixées par le comité. Ainsi, dans le but de vous aider à comparer le niveau de garantie, la banque ou votre assureur vous fournira une fiche d’information. C’est cette fiche qui précise toutes les garanties contenues dans votre ancien contrat de prêt immobilier et le niveau de garantie pour chacune des garanties. 

A voir aussi : Les nouvelles tendances de l'immobilier à Paris : lofts, appartements haussmanniens, maisons de ville, ce qu'il faut savoir

À cela s’ajoutent la possibilité de changer ou non d’assurance de prêt immobilier et une estimation du coût de votre ancienne assurance. Cette fiche est celle qui vous facilite en réalité le choix d’une assurance en vous montrant le niveau de garantie qu’elle propose.

Procédure à suivre pour changer d’assurance

Maintenant que vous avez réuni et respectez toutes les conditions, vous pouvez passer à la procédure. Premièrement, comme avec les conditions, vous devez comparer les offres d’assurance et vous assurer que le nouveau contrat équivaut au moins à l’ancien ou l’actuel. 

Deuxièmement, vous devez effectuer une demande d’adhésion à la nouvelle assurance de prêt chez ce nouvel assureur. Une fois la demande effectuée, envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception à votre ancien assureur. Cette lettre recommandée doit parler de votre demande de substitution d’assurance et les termes de votre nouveau contrat. Vous devez l’envoyer tout en respectant le délai imparti par la loi. 

De son côté, votre ancien assureur dispose de 10 jours ouvrés pour vous donner une réponse. Elle peut être une acceptation ou un refus. Lorsque la réponse est une acceptation, l’assureur émet sans frais à votre actif, un avenant à votre contrat. Il le fait en calculant le taux effectif global qui prend en compte le coût de l’assurance.

 

Les avantages et inconvénients du changement d’assurance

Changer d’assurance prêt immobilier peut présenter des avantages comme des inconvénients. Il faut les peser et faire le choix qui correspond le mieux à votre situation :

• Réaliser des économies : Changer d’assurance vous permet souvent de réaliser des économies sur votre prime d’assurance, surtout si vous êtes jeune ou en bonne santé.

• Obtenir une meilleure couverture : Les garanties proposées par une assurance peuvent varier d’un assureur à l’autre. En changeant d’assureur, vous pouvez obtenir une couverture plus étendue et adaptée à vos besoins spécifiques.

• Disposer du droit de résiliation annuelle : Depuis la loi Hamon en 2014, il est possible pour les emprunteurs ayant souscrit un contrat après cette date, de changer leur assurance chaque année tout en conservant leur crédit.

Frais supplémentaires : Le changement d’assureur peut entraîner certains frais tels que les frais liés au remboursement anticipé ou encore les frais relatifs aux formalités administratives.

• Une procédure chronophage : La procédure pour changer son assurance prêt immobilier peut être longue et complexe. Elle nécessite notamment la comparaison minutieuse entre plusieurs offres commerciales ainsi qu’un suivi particulièrement attentif auprès des différentes parties prenantes (banque, ancien assureur…).

Il faut bien peser le pour et le contre avant d’envisager un changement d’assurance prêt immobilier. Si vous décidez de changer, veillez à respecter scrupuleusement la procédure en vigueur pour éviter tout désagrément.

Comment choisir la meilleure assurance pour son prêt immobilier

Maintenant que vous avez pris la décision de changer d’assurance emprunteur immobilier, il est temps de choisir la meilleure assurance qui convient à vos besoins. Voici quelques conseils pour vous aider dans cette démarche :

• Comparez les offres : pensez à bien prendre le temps de comparer les différentes offres du marché avant de faire un choix définitif. Prenez en compte les garanties proposées, les tarifs et aussi les conditions générales afin d’être sûr que l’offre correspond à vos attentes.
• Vérifiez la qualité des garanties : certains contrats d’assurance peuvent sembler moins chers mais ils peuvent comporter des exclusions ou limitations importantes. Assurez-vous donc que le contrat comporte bien toutes les garanties qu’il vous faut.
• Renseignez-vous sur l’expérience client : les avis et commentaires des clients sont souvent un excellent moyen pour se faire une idée précise sur la qualité du service client ainsi que sur le remboursement rapide et efficace en cas de sinistre.
• Soyez attentifs aux franchises : les franchises sont déductibles des indemnités versées par votre assureur lorsqu’un sinistre survient. Cela signifie qu’une franchise élevée peut réduire considérablement le montant dont vous bénéficiez en cas de dommage. Vous devez trouver un juste milieu entre une franchise abordable et une couverture suffisante selon votre situation.
• Soyez attentifs aux exclusions : les contrats comportent fréquemment certaines exclusions, notamment celles liées aux sports extrêmes, à certains types de maladies, etc. Assurez-vous que les exclusions ne sont pas trop nombreuses et qu’elles ne risquent pas de se révéler préjudiciables pour vous dans un avenir proche.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure de trouver la meilleure assurance emprunteur immobilier adaptée à vos besoins. Pensez à bien prendre le temps d’étudier soigneusement les différents contrats proposés avant de faire un choix définitif.

Partager :