Comment vaincre la calvitie ?

1249
Partager :

La calvitie ou chute de cheveux est un problème délicat, réel calamité affectant plusieurs hommes. En effet, il s’agit d’un problème d’ordre esthétique particulièrement gênant pour les hommes, alors il est parfaitement normal de rechercher des moyens de lutter contre ce fléau.

Comment anticiper la chute des cheveux ?

Il est important de noter que les cheveux tendent à tomber en automne pour présenter une repousse au printemps. Il s’agit d’une perte saisonnière parfaitement normale, non relative à la calvitie. Généralement, la calvitie résulte de facteurs génétiques, ainsi, il n’existe pas beaucoup de moyens permettant de l’affronter.

A lire également : Comment soigner une mycose vaginale naturellement ?

Vous pouvez, cependant, anticiper ou freiner la chute de vos cheveux en soignant votre cuir chevelu. Toutefois, votre santé peut impacter la chute de vos cheveux. De ce fait, une alimentation trop grasse, une mauvaise hygiène de vie ou un environnement de stress peuvent privilégier la calvitie.

Prendre soin du cuir chevelu : comment faire ?

Vous pouvez prévenir la chute de vos cheveux ou la freiner grâce à des gestes faciles à réaliser de manière journalière afin de prendre soin de vos cheveux. Lorsque vous prenez votre douche, veillez à procéder à un massage de votre cuir chevelu avant même de passer le shampoing.

A lire aussi : Comment trouver un médecin généraliste à Paris ?

Faites des mouvements giratoires en partant de la nuque vers le sommet du crâne, cela vous permet de stimuler la circulation sanguine et facilite la pousse des cheveux.

Lorsque vous avez fini de laver vos cheveux, aspergez-les d’eau tiède. Il est important de faire durer le rinçage plus longtemps que la phase de shampoing. Vous devez faire en sorte qu’il ne subsiste aucun excédent de shampoing dans vos cheveux.

Dans le cas où vous avez des cheveux gras, vous devez les laver plus souvent. L’excédent de sébum opprime le cuir chevelu et augmente la chute de cheveux. Les hommes qui sont enclins à l’excès de sébum doivent prioriser les shampoings ayant un PH neutre pour une utilisation régulière.

Les shampoings de soins comportent des agents décapants qui rendent le cuir chevelu sensible et plus délicat. Il est ainsi vivement conseillé de se référer aux conseils de votre pharmacien ou de votre dermatologue dans le cas où vous ne savez pas quels produits vous devez utiliser.

La meilleure façon consiste d’abord d’attaquer le problème à sa source. Il existe certains produits naturels vous permettant de rendre vos cheveux plus forts et d’accélérer leur pousse, notamment la levure de bière ou encore l’huile de ricin. Les produits naturels offrent des alternatives peu coûteuses et écologiques.

Les médicaments contre la calvitie

En ce qui concerne la médication, l’ANSM ou Agence Nationale de Sécurité du Médicament a retenu deux médicaments soit la finastéride et le minoxidil avant de mettre en garde quant aux risques de la finastéride qui peut entraîner des risques relatifs aux troubles psychiatriques et de la fonction sexuelle.

Les lotions capillaires à partir de minoxidil limitent la perte de cheveux tout en accélérant leur croissance en produisant un effet au niveau du cuir chevelu. De manière générale, les résultats surviennent 4 à 6 mois après le début de la cure.

Quant aux comprimés de finastéride, ils agissent en freinant l’enzyme qui transforme la testostérone en dihydrotestostérone (DHT) qui est la forme d’hormone pouvant freiner l’activité des follicules pileux par dérèglement de stimulation. Ces comprimés atténuent la chute des cheveux.

Faire revenir les cheveux perdus : comment faire ?

Dans le cas où vous avez déjà commencé à perdre vos cheveux, vous avez quand même quelques alternatives. Premièrement, il est recommandé de commencer par manger sainement. Vous devez limiter la friture qui accroît l’activité des glandes sébacées.

Il est aussi recommandé de limiter les desserts car le sucre entraîne un pic d’insuline favorisant la sécrétion de testostérone.

Ensuite, vous devez éviter les solutions miracles du type cheveux en spray ou autres qui sont transitoires et rédhibitoires. Il est, en revanche, conseillé d’opter pour une greffe de cheveux si vous disposez d’un budget conséquent. En effet, une greffe de cheveux peut s’avérer être assez dispendieuse.

La résignation reste l’alternative la plus profitable, la moins onéreuse, mais, immanquablement, parmi les plus complexes.

Perdre ses cheveux peut constituer une hantise, néanmoins, cela n’a aucun rapport avec l’âge ou la virilité. Il est fortement recommandé de renoncer à vos cheveux perdus et de vous concilier avec votre crâne luisant.

Les traitements naturels pour la calvitie : efficaces ou pas ?

Il existe une multitude de traitements naturels pour lutter contre la calvitie, mais leur efficacité reste controversée. Parmi eux, on trouve notamment les huiles essentielles telles que la lavande ou le romarin qui sont réputées pour stimuler la croissance des cheveux. Il faut noter que ces traitements ne sont pas recommandés chez les femmes enceintes ou allaitantes.

Le jus d’oignon fait aussi partie des remèdes naturels souvent cités pour contrer la chute de cheveux. Des études ont montré que ce dernier peut effectivement favoriser la repousse capillaire grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Les extraits de plantain et d’ortie peuvent aussi être utilisés sous forme de compléments alimentaires pour renforcer les follicules pileux et ralentir la perte de cheveux. Toutefois, avant d’utiliser tout traitement naturel, vous devez être conscients que ces traitements ne donnent pas de résultats miraculeux.


N’hésitez donc pas à recourir aux services d’un professionnel si vous remarquez une importante chute anormale lors du brossage ou du lavage.

Les solutions esthétiques pour cacher la calvitie : perruques, implants capillaires, etc

Si les traitements naturels ne suffisent pas, il existe aussi des solutions esthétiques pour masquer la calvitie. La plus courante reste la perruque. Aujourd’hui, les perruques sont bien mieux conçues qu’auparavant et ressemblent presque à de vrais cheveux. Certaines marques proposent même des modèles personnalisables qui s’adaptent parfaitement à votre visage et votre couleur de peau.

Un autre choix pour cacher la calvitie est l’utilisation d’un maquillage capillaire. Cette solution consiste en une poudre colorante appliquée sur le cuir chevelu qui donne l’impression d’une densité capillaire normale. Elle permet aussi de camoufler les zones clairsemées ou dégarnies.

Pour ceux qui souhaiteraient une solution plus définitive, il y a toujours la possibilité des implants capillaires. Lors de cette intervention chirurgicale sous anesthésie locale, un médecin prélève des follicules pileux dans une zone dense du cuir chevelu (généralement à l’arrière) avant de les réinsérer dans les zones clairsemées ou dégarnies. Le résultat final peut être très satisfaisant mais cette méthode doit être considérée avec précaution car elle peut entraîner certains risques tels que des cicatrices ou des infections post-opératoires.


Si vous êtes confronté(e) à un début de chute de vos cheveux et que cela vous affecte au quotidien, n’hésitez pas à consulter un médecin spécialiste pour obtenir des conseils et des solutions adaptées.

Partager :