Comment s’inscrire au code en tant que candidat libre ?

118
Partager :

Vous désirez passer pour la toute première fois l’examen du code ? Ou le refaire suite à un échec, une perte de permis de conduire, ou un changement de catégorie ? En effet, ces différentes options vous permettent de passer le code en candidat libre et même de profiter même d’une réduction. Comment s’inscrire alors au code en tant que candidat libre ? Découvrez ci-dessous la procédure à suivre pour s’enregistrer comme candidat libre au code.

Avoir son numéro NEPH

L’inscription au code comme candidat libre exige l’obtention d’un Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé. Constitué de 12 différents chiffres, cet identifiant vous permet de passer toutes les épreuves écrites et orales du code. Il sera aussi inscrit sur le permis définitif. Pour avoir ce numéro, il faut adresser à l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (l’ANTS) une « demande de permis de conduire ».

A lire également : Ou pic niquer dans le Nord-pas-de-calais ?

La demande peut être envoyée directement sur la plateforme de la structure. Dans un délai de 10 jours, vous pourrez entrer en possession de votre numéro NEPH pour passer en tant que candidat libre l’examen du code. Pour obtenir l’identifiant, il faut fournir les pièces ci-après :

  • une pièce d’identité en cours de validité ;
  • un justificatif de votre résidence ;
  • une photo d’identité ;
  • un avis médical ;
  • un certificat de participation à la journée d’appel pour les apprenants de moins de 25 ans ;
  • un justificatif de l’obtention de l’ASR Attestation de sécurité routière) ou l’ASSR2 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière de niveau 2).

Toutefois, dans le cas où vous avez été inscrit récemment dans un centre de formation (auto-école) avec un numéro NEPH, vous pouvez le réutiliser. Pour le retrouver, essayez de consulter les documents composant votre dossier auto-école.

A lire aussi : Kyste de l'oreille : causes et traitement

Par exemple, vous pouvez consulter l’ancien permis de conduire ou le Cerfa 02. En cas d’échec dans les recherches, adressez-vous à votre ancien centre de formation ou à la préfecture de votre département. Le numéro NEPH est en effet valable pour 6 ans.

Choisir votre centre d’examen et vous inscrire

Il existe plusieurs prestataires autorisés à vous faire passer les épreuves théoriques générales de l’examen du code. Vous avez donc la possibilité de vous faire inscrire comme candidat libre à la poste ou auprès des organismes compétents comme SGS Objectifcode, Dekra, Codengo, etc.  Il est en effet indispensable de se faire présenter par un centre reconnu avant de passer l’examen du code en candidat libre.

Toutefois, vous devez vous assurer que le centre de formation est agréé et par conséquent reconnu par l’État. Pour s’inscrire, il est possible de se rendre en personne dans le centre de formation ou de le faire directement sur son site internet. L’enregistrement doit se réaliser dans un délai de 3 mois avant la date de l’examen choisie. Vous avez la possibilité d’annuler l’inscription 24 h avant votre passage.

Payer les frais d’inscription

En France, les frais d’examen à verser par une personne qui souhaite passer le code comme candidat libre s’élèvent à 30 euros TTC. Ce montant doit nécessairement être payé au niveau de votre centre de formation, avant le déroulement des épreuves écrites et orales.

Tout comme la convocation, vous devez présenter le justificatif de paiement le jour de l’examen. Le paiement peut être fait par carte bancaire ou par paiement sécurisé en ligne. Il faut noter que le tarif est fixé par les autorités gouvernementales et ne peut donc pas faire objet d’une modification. Tous les centres agréés devront ainsi l’appliquer.

Comment obtenir ses résultats après l’examen du code ?

Après les examens, les résultats sont envoyés directement dans votre boite mail. Lorsque vous obtenez une mention « favorable », vous avez réussi à votre examen. Une mention favorable suppose que le candidat a pu réunir plus de 35 points lors des différentes phases de l’examen. Vous devez donc mener les démarches nécessaires pour avoir en main votre permis de conduire.

En revanche, une mention « défavorable » signifie que vous n’avez pas réussi à votre examen. Réservez alors une nouvelle place pour la session prochaine. Vous devez toutefois vous assurer qu’un délai de 48 heures sépare les deux sessions. Vous avez toujours la possibilité d’accéder à votre centre de formation pour revoir les différentes thématiques qui vous avaient causé de difficultés lors de l’examen.

Partager :