Quelle partie du corps le vélo fait-il fonctionner ?

993
Partager :
woman in black and yellow crew neck t-shirt riding bicycle during daytime

Faire du vélo est une activité très facile à pratiquer et accessible à tous. Il permet d’améliorer l’équilibre et la coordination. Outre cela, comme toute activité physique, il fait travailler certaines parties du corps. De quelles parties s’agit-il ?

Les membres inférieurs

Faire du vélo consiste à utiliser l’énergie de ses jambes pour pédaler tout en gardant un certain équilibre. Ainsi, les premiers muscles que cette activité fait fonctionner sont les muscles du bas du corps. En effet, utiliser continuellement l’énergie des jambes pour faire avancer une bicyclette permet un renforcement des muscles tels que les mollets et les quadriceps.

A découvrir également : Les Passagers, Julia Brandon

Une pratique régulière du vélo permet à votre corps de tonifier vos jambes, mais également d’augmenter la puissance brute de ces dernières. Il en est de même pour vos pieds qui auront une adhérence plus ferme au sol.

La hanche est l’une des parties les plus fragiles de tout le corps humain. Elle se dégrade rapidement avec l’âge. Toutefois, faire régulièrement du vélo permet de diminuer cette fragilité en renforçant la structure de cette partie. Le vélo fait donc fonctionner la hanche en la solidifiant. La pratique du vélo a aussi un effet non négligeable sur le fessier. Le mouvement répétitif des jambes lors de cette activité participe également au renforcement de ce muscle.

A voir aussi : Qui est Yann Dernaucourt, le fiancé de Lorie ?

Le haut du corps

Même s’il est la partie la plus impactée, le bas du corps n’est pas la seule partie touchée par la pratique du vélo. Il faut donc remarquer que le haut du corps est également travaillé lors de cette activité.

Les abdominaux

Les abdominaux sont constitués d’un certain nombre de couches musculaires. Parmi celles-ci se retrouvent les obliques externes et internes, le droit de l’abdomen et le muscle transverse. Ces muscles ont pour principales fonctions la rotation et la flexion du tronc. L’action de pédaler fait appel à ces fonctions musculaires afin de maintenir l’équilibre du corps. Le renforcement des abdos est une conséquence directe de cette activité sportive sur le corps.

Le dos

Le dos est tout aussi sollicité que les abdos lors du cyclisme. Cette partie du corps est constituée de nombreux muscles tels que le grand dorsal, les infra-épineux, les rhomboïdes, le grand rond et les trapèzes. Le rôle de ces muscles varie en fonction de l’activité que vous devez pratiquer. Dans le cas du vélo, il consiste à maintenir l’équilibre et la posture du cycliste.

Ces muscles sont aussi responsables de la protection de la colonne vertébrale, ce qui est utile au cours d’une activité comme le cyclisme. Vu que l’utilisation régulière d’un muscle a pour conséquence son renforcement, le vélo permet de renforcer le dos en passant par tous ces petits muscles intermédiaires.

La poitrine

Lorsque vous vous déplacez à vélo, les bras sont plus qu’essentiels dans le maintien de l’équilibre. C’est à ce niveau qu’intervient la poitrine. Celle-ci est dotée de muscles qui lui permettent de compléter l’action des muscles du dos en appliquant la pression nécessaire au niveau des bras pour maintenir la posture.

En résumé, il n’est pas exagéré de dire que le vélo fait fonctionner tout le corps en forçant ce dernier à utiliser une grande partie de ses muscles.

Partager :