Comment revendre un EHPAD ?

135
Partager :

Revendre un EHPAD est une décision qui peut intervenir pour plusieurs raisons : besoin de finances, fin du dispositif de défiscalisation, etc. Quel que soit le motif, la réalisation de ce projet peut se révéler difficile à divers niveaux. Alors, comment se fait la revente d’un investissement en résidence sénior ? Retrouvez quelques éléments de réponses sur cette page.

Rassembler les pièces

La première étape pour revendre un EHPAD consiste à rassembler toutes les pièces indispensables pour la réussite de la transaction. Il s’agit entre autres de :

A lire également : Comment calculer le prix net vendeur ?

  • la taxe foncière,
  • la quittance de loyer la plus récente,
  • la facture des frais de syndic,
  • le procès-verbal de la dernière assemblée générale,
  • le bail commercial et les avenants,
  • le titre de propriété.

Une fois ces documents collectés, il faudra les transmettre à des entreprises spécialisées qui se chargeront de les analyser. Généralement, celles-ci fournissent une estimation de prix en 1 ou 2 jours. Gardez à l’esprit que la valeur du bien augmente proportionnellement à la qualité de l’emplacement. Plus la ville est grande, plus la maison EHPAD sera chère et plus vous avez des chances de réaliser des plus-values.

Contacter une agence spécialisée pour revendre un EHPAD

La revente d’un investissement en résidence services doit s’effectuer par le biais d’une société spécialisée. Cette cession requiert en effet une démarche particulière et de l’expertise. Lorsque vous confiez votre dossier à une société d’achat et de commercialisation d’EHPAD, celle-ci l’étudie puis estime votre chambre. Ensuite, elle s’occupe de toutes les formalités liées aux opérations à votre place.

A lire en complément : Est-ce au locataire de payer les charges de Co-propriété ?

Soulignons qu’il est fondamental de veiller à la qualité de vos documents et de sélectionner des circuits de commercialisation adéquats. Vous devez choisir un support de diffusion dédié à ce genre de transactions. Il est rare d’avoir des résultats satisfaisants avec un bon dossier diffusé par un circuit de vente non spécialisé.

Revendre un EHPAD en recourant au gestionnaire de l’établissement médicalisé

À défaut de recourir aux sociétés spécialisées pour la revente de votre EHPAD, vous pouvez vous tourner vers le gestionnaire de la maison de retraite médicalisée. Celui-ci possède un grand réseau d’investisseurs et peut vous aider à contacter des acquéreurs. Son intervention constitue une garantie subsidiaire pour l’acheteur. Mais, avant de confier votre dossier à un exploitant, vous devez vous assurer de sa notoriété. Avec un leader ou un gestionnaire reconnu, vous bénéficiez d’une excellente visibilité et pourrez facilement revendre votre bien.

Revendre un EHPAD sans l’aide des spécialistes

Il est possible de revendre votre EHPAD en direct sans recourir à l’aide d’un spécialiste. Toutefois, cette revente qui se déroule entre particuliers peut être laborieuse, car il s’agit d’une niche peu connue. Elle requiert une grande implication personnelle puisque vous devez trouver une bonne agence de diagnostic, un notaire compétent, etc. De plus, ce type d’opérations marche plus sur les plateformes spécialisées. Vous devez alors gérer les transactions via un site d’annonces gratuites sur internet.

Mais, bien qu’elle semble difficile, la revente d’un EHPAD sans l’intervention d’un spécialiste peut s’avérer relativement facile si vous vous entourez de professionnels aguerris. Cette option est appropriée pour ceux qui ne sont pas pressés. Elle convient également à ceux qui ne veulent pas forcément faire une revente avantageuse et ceux qui souhaitent suivre le déroulement de la cession.

Partager :