Comment résilier son assurance habitation chez Aréas Assurances

6
Partager :

Une assurance habitation est très importante pour être bien couvert en cas de sinistre, de vol, de vandalisme, etc. Aréas Assurances propose plusieurs solutions pour bénéficier d’une assurance habitation multirisque. Les assurées peuvent résilier leurs contrats lorsqu’ils respectent certaines conditions.

La résiliation de contrat d’assurance chez Aréas Assurances

L’arrivée de la loi Hamon en 2015 oblige les locataires et les propriétaires à disposer d’une assurance habitation tout en respectant quelques conditions. Chez Aréas Assurance, un contrat est normalement valable pour une durée d’un an.

A lire en complément : Quels sont les inconvénients des ampoules LED ?

L’assurée a la possibilité de résilier son contrat d’assurance après les douze premiers mois de la signature. Il peut le faire à chaque échéance annuelle ou à n’importe quel moment. Mais, quelle que soit la période, il devrait adresser une lettre de préavis à l’organisme au moins deux mois avant la date de rupture du contrat.

Dans certains cas, vous pourrez résilier votre contrat d’assurance au cours de la première année pour des motifs légitimes. Votre résiliation est approuvée un mois après la réception de votre demande.

A lire en complément : Comment fonctionne une alarme de piscine ?

Pour que votre requête soit acceptée, vous devez absolument expliquer la situation et si possible fournir des justificatifs. Aussi, il faut expédier une lettre en recommandé avec accusé de réception à votre assureur. Lorsque cette procédure n’est pas respectée, vous pourrez ne pas avoir gain de cause.

À quel moment pouvez-vous résilier votre contrat d’assurance ?

L’assurée est libre de résilier son contrat d’assurance à chaque échéance annuelle ou un an après la signature du contrat. Dans ce cas, vous transmettez un préavis au moins deux mois à l’avance. En tenant compte de la loi Chatel, vous pouvez résilier votre contrat si l’assurance ne vous envoie pas un avis d’échéance. La résiliation est automatique dès le lendemain de la réception de votre lettre.

D’après la loi Hamon, après la première année, l’assurée peut résilier son contrat quand il le veut, sans devoir se justifier. Ici, la résiliation est effective seulement un an après la réception de votre lettre de demande.

Si vous avez un motif légitime, vous pouvez résilier votre contrat quand vous voulez. Cependant, l’assurance doit être informée de votre décision au moins trois mois avant la date prévue. Vous allez devoir transmettre une lettre en respectant ce délai. En général, la demande est traitée en un mois. N’oubliez pas de joindre des justificatifs pour faciliter le traitement de votre dossier.

Quels sont les motifs légitimes pour résilier un contrat d’assurance ?

Plusieurs faits peuvent justifier la résiliation d’une assurance habitation chez Aréas Assurance. Il peut s’agir simplement d’un événement qui impacte négativement le niveau de risque que prend en charge la société d’assurance. On vous recommande de faire appel à un agent pour réexaminer votre contrat. Si la valeur des primes est modifiée, vous pourrez résilier votre assurance. Voici quelques raisons légitimes pour introduire votre demande.

Décès du souscripteur

À la mort d’un souscripteur, la législation prévoit un transfert du contrat à son héritier. La résiliation ou non de ce contrat d’assurance habitation chez Aréas dépendra donc de la décision de ce dernier. Notez que cette action est validée seulement lorsque l’héritier ne paie plus de primes d’assurance après le décès du souscripteur.

Le licenciement

Lorsque vous partez à la retraite ou cessez votre activité professionnelle, il est possible de demander une résiliation. Vous êtes également libre de faire une telle demande quand vous perdez votre travail. En effet, ces différents événements changent considérablement le niveau de risque couvert par le contrat d’assurance habitation multirisque chez Aréas Assurance.

Une hospitalisation

En cas d’hospitalisation, l’assurée devrait d’abord demander une réduction de la prime d’assurance. Si la compagnie rejette cette doléance, le client peut introduire une résiliation dans les quinze jours qui suivent la réception de la lettre de refus.

Augmentation de la prime d’assurance

Il est possible de présenter comme motif une augmentation injustifiée de la prime d’assurance. Mais, pour que votre demande soit prise en compte, il faut que la majoration ne respecte pas la variation d’indice. Vous avez un délai de quinze jours, après la réception du courrier notifiant l’augmentation pour résilier votre contrat.

Partager :