Comment calculer les charges d’eau ?

8
Partager :

Le choix de votre logement à Malte doit être fait consciencieusement, en tenant compte de votre budget mensuel. Et au-delà du loyer de votre appartement ou de votre chambre en colocation, vous devrez compter les frais qui doivent être payés en plus. Quel est le coût de l’électricité à Malte ? Quel budget faut-il réserver pour les dépenses ? Vous devez fournir une assurance habitation ? Un abonnement Internet ? Et comment réaliser des économies sur ces coûts ?

A lire également : Quel taux immobilier sur 25 ans ?

Toutes les infos et nos conseils dans cet article !

Les factures

Contrairement à la France, ce n’est pas toujours le locataire qui gère les factures et les reçoit ! En réalité, c’est rarement le cas. À Malte, c’est le propriétaire qui détient toute la gestion des frais d’eau et d’électricité, y compris Internet. À ce titre, c’est généralement lui qui vous fournira les pièces justificatives et les factures pour le paiement des frais mensuels.

A lire en complément : Comment changer d’assurance prêt immobilier ?

Frais inclus ou en supplément ?

En fonction du type de location et de votre propriétaire, les frais peuvent être inclus dans le montant du loyer. C’est plus le cas pour les chambres en colocation, où le montant des frais est forfaitaire. Si le locataire dépasse la consommation prévue, il devra payer le surplus. En revanche, s’il dépense moins, il est normalement remboursé. En pratique, cela se fait beaucoup moins.

Pour des logements entiers, la plupart du temps, vous devrez payer le montant que vous consommez.

Lecture des numéros de compteur

Tout d’abord, lorsque vous intégrez une nouvelle maison, n’oubliez pas de lire les numéros des compteurs d’eau et d’électricité avec le propriétaire. Cela doit être fait avant de signer le contrat de préférence. Prenez également des photos des deux compteurs pour justifier ces chiffres. Soyez vigilant lorsque vous lisez les chiffres : les logements se trouvent souvent dans des blocs de 6 appartements ou plus, ne vous méprenez pas avec le comptoir ! Ils sont généralement marqués du numéro d’appartement afin de les identifier.

Pourquoi lire les numéros des compteurs ?

Tout comme en France, cela vous permettra de calculer vos dépenses énergétiques ainsi que le montant des coûts à payer.

De plus, vous pourrez contrôler régulièrement vos dépenses en électricité ou en eau. Si votre chauffe-eau fuit ou si votre réfrigérateur a des problèmes d’étanchéité à l’eau, vous le verrez automatiquement sur les relevés du compteur !

L’eau

L’eau n’est pas trop chère à Malte. Bien sûr, si vous prenez des bains tous les jours, la facture sera plus salée. Mais en général, ne vous inquiétez pas en termes de factures d’eau !

NB : cependant, l’eau est très rare à Malte. L’île étant aride, il pleut très peu et le pays doit dessaler l’eau de mer pour pouvoir fournir des logements et des établissements. N’oubliez pas de garder cela à l’esprit et de réduire votre consommation autant que possible.

Électricité

L’électricité est ce qui prendra la plus grande part du montant de vos frais. Le tarif est assez cher, et en fonction de la les appareils que vous utilisez, la facture peut être très élevée. L’utilisation de la climatisation à long terme ou de radiateurs électriques auxiliaires augmente la consommation de manière fulgurante.

Remarque : il n’existe aucune notion d’heures creuses et d’heures complètes à Malte. Vous payez un tarif unique, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit.

Ouverture du contrat

La bonne nouvelle est que vous n’avez pas besoin d’ouvrir de compte auprès d’Enemalta, le fournisseur national d’électricité de Malte. Le comptoir est toujours actif, et c’est le propriétaire qui paie les factures lorsque le logement est vacant. Le contrat est principalement au nom du propriétaire, qui vous fournit les factures officielles ou le devis mensuel tous les mois ou tous les deux mois pour payer les frais.

Le prix des redevances eau/électricité

3 tarifs sont proposés à Malte, en fonction de votre situation.

Le tarif résidentiel

Il s’agit du tarif le plus abordable de l’île. Il est dédié aux logements déclarés comme résidence principale du locataire ou du propriétaire.

Le tarif intérieur

Il s’agit d’un taux résidentiel plus élevé, d’environ 30 % plus élevé. Il s’applique aux logements déclarés comme résidence secondaire.

Le tarif non résidentiel

Il s’agit d’un tarif réservé aux établissements commerciaux. Aucune personne ne devrait être affectée par cette tarification. Veillez à vérifier votre facture, et si vous êtes facturé en tant que tarif non résidentiel, vous devez immédiatement demander le changement à votre propriétaire.

Calcul des charges

Si vous vivez à Malte, vous constaterez bientôt que les propriétaires opèrent de deux manières en ce qui concerne le calcul des frais. Certains vous remettront les factures officielles, d’autres vous demanderont de faire une estimation du coût des frais. Cela se fait via le site Web ARMS, qui est l’agence nationale de gestion de votre consommation d’énergie (Automated Revenue Management Services ). En indiquant les relevés de vos compteurs ainsi que les dates de consommation, le site vous estime le montant de vos dépenses énergétiques, y compris le prix de l’abonnement. Vous devrez sélectionner le type de tarif appliqué : résidentiel, domestique et non résidentiel, afin d’obtenir le bon montant.

Pourquoi le calcul des frais diffère selon les propriétaires

Souvent, les factures officielles sont reçues tous les deux mois. Les propriétaires préféreront peut-être que vous payiez chaque mois votre consommation d’énergie et vous demanderont donc une estimation sur le site Web d’ARMS. Pour les chambres partagées et les frais inclus, c’est toujours différent. C’est le propriétaire qui reçoit la facture globale de l’ensemble du logement et qui divise les charges par le nombre d’occupants.

Vérifiez la tarification appliquée à vos factures

Lorsque vous recevez vos factures par le propriétaire, n’oubliez pas de vérifier en fonction du prix qui vous est facturé. Ceci est indiqué sur toutes les factures officielles, et si votre propriétaire ne vous les donne pas, vous pouvez toujours demander à les recevoir. Le type de facturation sera mentionné en haut à droite de la facture.

F et H

formulaires Ces deux formulaires entrent en vigueur lorsque vous souhaitez gérer ou modifier les factures d’eau et d’électricité : changement de nom, nombre d’occupants ou le tarif appliqué pour votre hébergement à Malte.

Formulaire H

Il permet de modifier le nombre d’occupants et le nom des locataires. Tous les logements doivent être déclarés au gouvernement maltais, ainsi que le nombre exact d’occupants et le montant du loyer. Il est important de le mettre à jour régulièrement. Un logement habité par plusieurs occupants peut bénéficier d’une réduction des charges, en fonction du nombre de locataires ou d’habitants.

Formulaire F

Il est utilisé pour modifier les factures en votre nom. Cela vous permet de les gérer et de payer le montant correctement calculé et au bon taux. Attention, certains propriétaires refusent que leur locataire remplisse ce formulaire ou modifie le nom indiqué sur la facture, par crainte de formalités administratives et de complications éventuelles s’il ne paie pas ses factures.

À qui remet-il ces formulaires ?

Vous devez donner le formulaire souhaité à ARMS.

Depuis la réforme de la location à Malte, vous n’avez théoriquement pas besoin de la signature de votre propriétaire pour effectuer ces changements. Si vous démontrez que vous vivez en permanence sur l’île, vous avez droit au tarif résidentiel. En fait, c’est un peu plus complexe et difficile à mettre en place.

Téléchargez les formulaires ici

Réduisez vos charges

Si vous ne faites pas attention à votre consommation quotidiennement, vous risquez de vous retrouver avec des factures assez salées. Heureusement, il existe des moyens de mieux contrôler vos dépenses énergétiques !

Électricité

Essayez d’éviter autant que possible la climatisation pendant l’été. Comme nous le savons, il peut faire très chaud de juin à septembre, et il est tout simplement impossible de rester dans une chambre sans utiliser la climatisation. Un conseil, allumez-le dans votre chambre une heure avant d’aller vous coucher. Ne le laissez pas allumé toute la nuit ou pendant plusieurs heures. Au quotidien, c’est un abîme financier. Air conditionné est l’un des appareils électroménagers les plus gourmands en électricité. Préférez le ventilateur, qui vous apportera un peu de fraîcheur et sera beaucoup plus économique.

En hiver, c’est le chauffage auxiliaire qui est votre pire ennemi. Encore une fois, veillez à réglementer son utilisation. De nombreux climatiseurs sont réversibles et servent de chauffage en hiver à Malte. À utiliser avec parcimonie ! Les pulls et les gilets seront vos meilleurs amis à l’intérieur.

L’eau

Comme on vous l’a dit, l’eau est un élément très rare à Malte. Nous devons donc veiller à bien le conserver, tant pour des raisons écologiques que financières. De nombreux logements sont équipés de baignoires, mais ce n’est pas une invitation à prendre un bain tous les jours. Privilégiez toujours les douches plutôt que les bains, beaucoup moins d’eau !

Le gaz

Certains logements sont équipés de gaz, notamment pour la cuisine. En revanche, les chauffe-eau fonctionneront toujours à l’électricité. Il n’y a pas de gaz de ville à Malte, vous devez donc changer votre bouteille dès qu’elle est vide. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous.

Le camion de livraison permanent

Vous entendez souvent un klaxon dans votre rue tôt le matin, une ou deux fois par semaine ? Ce n’est pas un fou qui est furieux sur la route qui veut te sortir de ton sommeil, c’est le livreur de gaz ! Il suffit de prendre la rue et de demander que votre bouteille soit changée.

Livraison programmée

Si vous en avez un besoin urgent, vous pouvez demander à un livreur de venir chez vous. Vous pouvez contacter Liquigas Malta pour commander une bouteille de gaz. Les tarifs varient en fonction de la capacité de la bouteille, de 15€ à plus de 30€.

Assurance habitation

La bonne nouvelle est que vous n’avez pas à vous soucier de votre assurance habitation à Malte ! Les propriétaires ont tous souscrit une assurance pour leur maison, vous êtes donc assuré en tant que locataire.

Si, par contre, vous souhaitez acheter une maison ou être assuré de la propriété qui s’y trouve en tant que locataire, vous pouvez souscrire une assurance à votre nom. Plusieurs organismes d’assurance proposent ces services offres : Gasan Mamo, Atlas, Middlesea…

Fournisseurs d’accès Internet

Presque tous les foyers ont déjà un abonnement Internet en cours. Il s’agit généralement du nom du propriétaire, et c’est le propriétaire qui ajoute le montant total à votre loyer.

Il se peut que ce soit le locataire précédent qui a souscrit un abonnement à Internet, auquel cas vous devrez changer vous-même le nom du bénéficiaire pour ne pas être court. De plus, s’il s’agit d’une nouvelle maison, le propriétaire peut vous demander d’ouvrir un compte à votre nom auprès d’un fournisseur d’accès Internet.

Les différents fournisseurs

Plusieurs opérateurs proposent leurs services à Malte. Dans l’ensemble, ils ont tous les mêmes types de services, mais les tarifs seront quelque peu différents. Parmi eux, on peut citer Go Internet, Melita ou Vodafone. Ce sera le top 3 de l’île. Melita est généralement la plus appréciée pour la qualité de son réseau.

En fonction de l’abonnement souhaité et de la durée de l’engagement, les tarifs varient de 20€ à plus de 50€ par mois.

Attention, contrairement à la France, les tarifs les plus abordables ne compteront que le wifi. Vous ne disposerez pas d’une offre internet TV inférieure à trente ou même quarante euros. Mais il est plutôt rare de regarder la télévision maltaise à Malte, car les expatriés sont plus susceptibles d’utiliser leur compte Netflix, CanalPlus ou Amazon Prime.

Les accusations à Malte, en quelques mots

En fonction de vos besoins potentiels en gaz mais également de vos dépenses énergétiques, vos charges peuvent donc augmenter considérablement le montant de votre loyer. Il est important de contrôler votre consommation, mais aussi de vérifier le taux auquel vous êtes soumis sur vos factures.

Si vous avez besoin d’un changement, n’hésitez pas à en parler avec votre propriétaire !

> Consultez également notre article sur le budget attendu à Malte

Écrit par Méline — Team OhMyUp

Partager :