Démarche zéro déchet : Qu’est-ce que c’est ? Comment commencer ?

3
Partager :
Zéro déchets

En réponse à la prise de conscience croissante de la gravité de la pollution plastique, de nouvelles initiatives « zéro déchet » voient le jour. Qu’est-ce qu’une approche « zéro déchet » ? C’est une façon de penser et d’agir qui rejette l’idée que consommation égale bonheur. Il s’agit plutôt de trouver de la joie dans les choses simples, de réduire autant que possible votre impact sur l’environnement et de reconsidérer tout ce que vous possédez, de sa valeur à sa valeur pour l’environnement. Une approche « zéro déchet » ne doit pas nécessairement être effrayante ou sembler impossible à atteindre. En fait, il ne s’agit pas d’un objectif final, mais plutôt d’un changement de mentalité qui peut entraîner de grands changements dans votre vie. Cette pratique comporte de nombreux éléments différents qui peuvent sembler contre-intuitifs à première vue ; toutefois, avec le temps et la persévérance, ces principes deviendront une seconde nature. Voici notre guide ultime pour vous lancer dans l’approche « zéro déchet ».

Qu’est-ce qu’une démarche zéro déchet ?

Une démarche zéro déchet est une volonté de réduire les déchets à leur strict minimum. Un mode de vie « zéro déchet » vise à éviter les produits qui créent des déchets lors de la production, de la transformation, de l’expédition, du stockage et de l’élimination. Il vise à éviter les articles de tous les jours qui produisent des gaz à effet de serre nocifs et polluent l’environnement. L’idée est de considérer tous les matériaux comme précieux, de réduire la consommation et de réutiliser, réparer et recycler lorsque cela est possible. Une approche « zéro déchet » est respectueuse de l’environnement et tient compte de l’impact de chaque action dans votre vie. Il s’agit également d’être socialement conscient, en examinant l’impact de vos actions sur les autres. Le zéro déchet consiste à créer un monde meilleur pour nous-mêmes, nos enfants et les autres êtres vivants.

A lire aussi : C'est quoi la gestion des conflits ?

Revendre et recycler

Dans un premier temps, refusez tout ce qui est mono utilisable ou jetable, c’est la base d’une démarche zéro déchet. Ensuite, l’une des premières choses que vous pouvez faire est de réduire le volume des produits que vous achetez en premier lieu. Dans la mesure du possible, trouvez des articles d’occasion à acheter ou à emprunter à des amis. Si vous décidez d’acheter de nouveaux articles, faites l’effort de recycler les emballages et même les articles cassés lorsque cela est possible. Privilégiez la qualité, afin que les articles durent plus longtemps et ne se cassent pas aussi souvent. Si vous devez vous débarrasser d’articles, assurez-vous qu’ils sont recyclés. De nombreux conseils municipaux ont des programmes de collecte pour une variété de biens, y compris les jouets et les appareils électroniques cassés. Une fois que vous en avez fini avec un article, pensez à le revendre, ou à le donner au lieu de le jeter. Les places de marché en ligne comme eBay et Craigslist sont une bonne option, tout comme les groupes Facebook locaux.

Réduire / Réparer / Redémarrer

Les règles « réduire, réparer, recommencer » associées à « revendre et recycler » représentent la règle des 5R. Cette règle ne s’applique pas seulement aux vêtements mais à tout dans la vie. Il s’agit d’apprendre à connaître vos biens et à savoir d’où ils viennent. Il s’agit de comprendre la valeur d’un objet pour vous, tant sur le plan financier que sentimental. Il s’agit d’être honnête avec vous-même sur votre relation avec les objets et sur ce qu’ils vous font ressentir. Cela peut vous aider à réduire le nombre d’objets que vous possédez. Vous pouvez décider de ne garder que ce dont vous avez besoin et de revendre, donner ou recycler le reste. Vous pouvez décider de faire don de ces objets à ceux qui pourraient les utiliser et les considérer à nouveau comme précieux. Une fois que vous avez réduit le nombre d’objets que vous possédez, utilisez-les aussi longtemps que possible, réparez-les lorsqu’ils sont cassés et transformez-les en quelque chose de nouveau lorsque vous le pouvez. Nous savons tous qu’il est important de réparer les objets. Mais peu d’entre nous le font. Si un objet a besoin d’être réparé, ne vous contentez pas de le jeter.

Lire également : Comment calmer terreur nocturne ?

Réduction des déchets alimentaires

Le gaspillage alimentaire est un problème de taille au niveau planétaire. Que ce soit au niveau industriel au niveau de chaque foyer, une grande partie finit dans les décharges. Pour réduire le gaspillage alimentaire dans votre vie, il est essentiel de prendre conscience de la quantité de nourriture que vous achetez et de celle que vous mangez réellement. L’un des moyens d’y parvenir est d’organiser des repas à emporter, au cours desquels vous mangez tout ce qui se trouve dans votre réfrigérateur. Cela peut sembler extrême, mais cela peut vous faire économiser de l’argent, du temps et à la longue faire un bien fou à l’environnement. Pensez à manger des aliments de saison et locaux. Cela permet de réduire les kilomètres alimentaires, c’est-à-dire la distance parcourue par les aliments avant d’arriver jusqu’à vous. Lorsque vous faites vos courses, achetez moins d’aliments et achetez-en vrac si vous le pouvez. Réduisez les déchets alimentaires en retirant que ce qui n’est pas ‘mangeable’, et pour ce que vous coupez, pensez compost. Si vous le pouvez, mettez les aliments excédentaires, comme les légumes, au congélateur pour les utiliser plus tard.

Réduction des déchets solides

Pour réduire la quantité de déchets que vous produisez, il est important de comprendre vos habitudes quotidiennes. Commencez par examiner la façon dont vous utilisez l’énergie et l’eau. Réfléchissez à la quantité de déchets que vous jetez et à ce que vous pouvez faire pour la réduire. Faites l’effort d’acheter moins de choses, surtout, comme nous l’avons déjà précisé, évitez le plus souvent possible les articles jetables. Portez vos vêtements plus d’une fois, utilisez moins de serviettes en papier, choisissez des produits qui n’exagèrent pas dans le suremballage et jetez moins.

Conclusion

L’approche « zéro déchet » est une tentative de réduire les déchets à leur strict minimum. Elle est respectueuse de l’environnement et tient compte de l’impact de chaque action dans votre vie. Il s’agit également d’être socialement conscient, en examinant l’impact de vos actions sur les autres. L’approche zéro déchet ne concerne pas seulement ce que vous jetez, mais aussi ce que vous gardez, utilisez et achetez. Lorsque vous décidez d’opter pour le zéro déchet, vous devez changer votre mode de vie et la façon dont vous utilisez les matériaux. C’est un parcours difficile, mais vous pouvez y arriver avec les bons outils et les bons conseils. N’oubliez pas d’être patient avec vous-même et de profiter de votre prise de conscience et de l’image que vous renvoyez autour de vous.

Partager :