Pourquoi calculer l’EBE ?

95
Partager :
Pourquoi calculer l'EBE ?

La gestion comptable d’une entreprise n’est pas une mince affaire. Il existe de nombreux calculs et facteurs pouvant permettre d’apprécier au mieux la situation financière de celle-ci. Parmi ces techniques, le calcul de l’Excédent Brut d’Exploitation est utilisé fréquemment lors de la vente d’entreprise, ou bien pour connaître les ressources dégagées durant une période. C’est un indicateur financier important dans le monde entrepreneurial.

Qu’est-ce que l’EBE ?

L’Excédent Brut d’Exploitation fait partie par définition de la classe des soldes intermédiaires de gestion (SIG). L’EBE est synonyme du “cash-flow” de l’exploitation sur une activité. Ce flux de liquidité permet de suivre l’évolution des recettes de l’entreprise sans prendre en compte tous les facteurs de son financement.

A voir aussi : Choisir un moulin à café professionnel : les critères à ne pas négliger

Calculer l’EBE

Le calcul de l’EBE peut s’effectuer de différentes manières. On peut se baser sur le chiffre d’affaires ainsi que sur le résultat net comptable et la valeur ajoutée. Pour ce faire, voyons ensemble les trois méthodes de calcul :

  • Avec le CA : Le Chiffre d’affaires – les Achats effectués – Coûts de tiers (assurances, location, …) + Subventions d’exploitation – Rémunération des salariés – Impôts et taxes = EBE
  • Avec le résultat net comptable : Résultat net + Charges financières – Produits financiers + Évènements exceptionnels (charges – produits) + Dotations aux Amortissements et aux Provisions – Reprises sur Amortissements et Provisions – Gestion courante + Autres charges = EBE
  • Avec la valeur ajoutée : Valeur ajoutée + Subventions d’exploitation – Impôts et taxes et versements assimilés – Rémunération des salariés = EBE

EBE positif et négatif

Un Excédent Brut d’Exploitation positif est une bonne chose. Après le calcul, vous pouvez en conclure que votre entreprise est rentable du point de vue de son exploitation. Le chiffre d’affaires est positif après avoir enlevé les charges liées à sa réalisation.

A lire en complément : Quelle retraite pour le conjoint collaborateur ?

Un Excédent Brut d’Exploitation négatif n’est pas un bon résultat pour votre entreprise. Cela signifie que l’exploitation de votre activité n’est pas rentable après avoir retiré les charges pour sa réalisation. Votre chiffre d’affaires sera donc inférieur au prix dépensé dans les charges.

Utilisation de l’EBE

L’Excédent Brut d’Exploitation permet de savoir si les ressources générées par l’exploitation de votre entreprise suffisent à amortir les charges. C’est un facteur de performance de l’ensemble de ses activités opérationnelles. Dans ce résultat, on ne prend pas en compte les finances de l’entreprise ou encore tous les événements exceptionnels pouvant avoir lieu.

Comment se servir de l’EBE ?

Dans la vie d’une entreprise, plusieurs étapes peuvent mener à ce calcul fondamental dans la gestion des ressources disponibles.

À sa création, une entreprise se doit de faire un calcul d’EBE pour la lecture de son compte. C’est un facteur indispensable dans la recherche de financement. Les banques étudient l’EBE qui doit forcément figurer dans le prévisionnel financier de la personne porteuse du projet.

Pour savoir dans quelle direction financière se dirige l’entreprise, l’EBE est un outil à utiliser afin d’effectuer son bilan annuel. En comparant les EBE de plusieurs années différentes, on peut comprendre l’évolution de l’entreprise et rectifier les erreurs dans la politique d’exploitation de celle-ci.

Enfin, lors de la reprise de l’entreprise, l’EBE est un indicateur important jouant sur la valorisation marchande. Les potentiels acquéreurs analyseront les capacités de l’entreprise et la direction prise avant de se décider. Pour cela, certains préféreront utiliser l’EBE retraité afin de voir la valorisation sans se soucier des rémunérations salariales.

L’EBE pour trouver d’autres ratios financiers

Une fois l’Excédent Brut d’Exploitation d’une entreprise calculé, on peut également trouver d’autres ratios financiers utiles dans la compréhension de la progression de celle-ci. Il est possible de calculer le taux de profitabilité ainsi que le taux de rentabilité brut et le Free Cash Flow.

Profitabilité = Excédent Brut d’Exploitation / Chiffre d’affaires hors taxes

Rentabilité brute = Excédent Brut d’Exploitation / Capitaux investis

Free Cash Flow = Excédent Brut d’Exploitation – Impôts sur le résultat d’exploitation en prenant en compte les variations sur les fonds de roulement – Investissements + Désinvestissement

L’Excédent Brut d’Exploitation permet de savoir si l’entreprise est rentable vis-à-vis de son exploitation primaire. Cet indicateur est pertinent pour connaître la position de son entreprise et si elle s’installe de manière pérenne dans le marché ciblé.

Partager :